Le guide de votre bien-être à domicile

Huile essentielle culinaire

Actualités

Les règles pour bien cuisiner avec les huiles essentielles

Généralement utilisées pour lutter contre certains problèmes de santé (comme l’insomnie, les maux de tête, les douleurs musculaires, l’anxiété…), les huiles essentielles sont aussi un atout en cuisine. Cette fois, ce ne sont pas leurs propriétés médicinales qui nous intéressent, mais bien leur saveur. Très odorantes, les “HE” parfument les plats et peuvent même remplacer certaines épices (cumin, cannelle, sel, poivre) ou plantes aromatiques (romarin, menthe, lavande, basilic), notamment lorsque la saison ne s’y prête pas. Mais attention : la prudence s’impose. Il existe en effet des risques bien réels pour la santé.

Règle n°1 : Toujours utiliser des huiles essentielles bio, 100% pures, 100% naturelles, si possible certifiées Ecocert ou Nature & Progrès. Par ailleurs, certaines HE utilisées en aromathérapie ne sont pas adaptées à la cuisine : il est donc indispensable de bien lire l’étiquette, voire de demander conseil à un médecin aromathérapeute en cas de doute.

Règle n°2 : Les huiles essentielles sont interdites aux femmes enceintes (en particulier avant le troisième mois de grossesse) ou allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Règle n°3 : Respecter les doses. Ainsi, ne pas dépasser 1 goutte par recette pour les HE de cannelle, gingembre et menthe. De plus, ne jamais avaler les huiles essentielles pures : toujours les diluer dans un corps gras (huile végétale, beurre, miel, jaune d’oeuf…).