Le guide de votre bien-être à domicile

Huile essentielle culinaire

Les précautions d'emploi des huiles essentielles culinaires

huile essentielle

© William Wang - Fotolia.com

Afin de ne pas prendre de risques, il est important de respecter certaines précautions d'usage concernant les huiles essentielles culinaires. La qualité, la posologie ou les risques d'allergies, sont autant d'éléments à prendre en compte dans la cuisine aux huiles essentielles.
  1. Toujours diluer les huiles essentielles
  2. Attention au respect des doses

Utilisez des huiles essentielles de qualité bio

La qualité des huiles essentielles de cuisine est primordiale. En effet, à cause de leur concentration élevée, ingérer des huiles culinaires de mauvaise qualité peut être risqué. On estime qu'environ 98% des huiles essentielles commercialisées ne sont pas faites pour une utilisation en cuisine, en raison de leur manque de pureté ou de la présence de pesticides. Veillez donc à toujours utiliser des huiles essentielles bio, respectant les normes alimentaires et certifiées "Ecocert" ou "Nature&Progrès". La qualité bio est un gage de pureté et de sécurité.

Attention aux risques d'allergies

Que ce soit en cuisine ou dans le domaine de l'aromathérapie, les huiles essentielles ne conviennent pas à tout le monde. En effet, du fait de leur concentration et des composants qu'elles peuvent contenir, les risques allergiques sont importants. L'utilisation des huiles essentielles en cuisine est donc vivement proscrite chez la femme enceinte ou allaitante, ainsi que pour les bébés ou les jeunes enfants. De même, comme elles peuvent s'avérer allergisantes, les huiles essentielles culinaires sont généralement déconseillées aux personnes souffrants d'allergies. Bien entendu, vérifiez toujours attentivement que vous n'êtes pas allergique à l'un des composants, avant d'utiliser une huile essentielle.

L'huile essentielle culinaire n'est pas un médicament

En cuisine, les huiles essentielles doivent être utilisées pour leur saveur et non leurs qualités aromathérapiques. Il faut donc les choisir en fonction de leurs arômes, en harmonie avec le plat, et non de leurs propriétés spécifiques. De plus, toutes les huiles essentielles ne sont pas comestibles et ne peuvent donc pas être utilisées en cuisine. L'indication est généralement précisée sur le flacon.

Toujours diluer les huiles essentielles

Du fait de leur forte concentration, il est recommandé de ne jamais avaler les huiles essentielles pures. Elles doivent donc être toujours diluées dans une substance grasse ou sucrée, en fonction du plat préparé. L'eau, le bouillon ou le lait ne suffisent pas à diluer l'huile essentielle car ils sont trop liquides. Il faut utiliser une matière sirupeuse ou grasse comme le miel, l'huile, le sirop de céréales, ou la pâte à gâteau...

Attention au respect des doses

Du fait de leur forte concentration, il est important de respecter les doses à la goutte près. En effet, une goutte de trop peut ruiner une préparation. Pour éviter cela, il est préférable de ne pas incorporer directement l'huile dans le plat avec la pipette. À la place, diluez l'huile dans une cuillerée de matière grasse ou de sirop, avant de l'ajouter à la préparation. Enfin, essayez de toujours respecter à la lettre, le nombre de gouttes indiqué dans la recette. Dans le doute, commencez par ajouter une goutte et adaptez au besoin !